L’action mérite mieux

Les revenus du fabricant de catamarans haut de gamme ont bondi de 25% (à périmètre comparable) au premier semestre de son exercice décalé. Le titre devrait combler son retard.

Son actualité. L’engouement pour les catamarans de croisière haut de gamme ne faiblit pas. Au premier semestre de l’exercice clos le 31 août 2019, les revenus de Fountaine Pajot ont bondi de 81,4%, à 80 millions d’euros, grâce à l’apport des chantiers Dufour acquis en mai 2018. À périmètre constant, la croissance est ressortie à 24,6%. Pour répondre à la forte demande, le groupe basé en Charente-Maritime a dû investir davantage pour augmenter ses capacités de production. Le bureau d’études de Portzamparc, qui vient de placer le titre dans sa liste de valeurs préférées, juge que le marché ne prend pas assez en compte les perspectives d’amélioration de la rentabilité dans les années à venir.

Notre analyse. Le ratio cours sur bénéfice net attendu pour 2019 ressort à 12 avant de tomber à 10 pour l’exercice suivant. Des ratios équivalant à ceux de Bénéteau alors que Fountaine Pajot affiche une marge opérationnelle courante presque deux fois supérieure à celle de son concurrent (10,4% contre 6,7% pour Bénéteau). Le titre a cédé 27% depuis son plus-haut historique le 20 juin 2018. Profitez-en pour acheter ou renforcer votre position.