KINGDOM HEARTS III

Attendu comme le messie par les fans de Square Enix et de Disney, le troisième et dernier épisode de Kingdom Hearts s’affiche de plus en plus à l’orée de sa sortie.

Annoncé en 2013, sept ans après la sortie du, véritable, second volet, Kingdom Hearts III est aujourd’hui dans sa dernière ligne droite, avec la fin janvier comme date butoir. Au programme, toujours de l’action RPG, mais aussi du shoot them up avec les séquences en vaisseau entre les mondes du jeu, du FPS lorsqu’on est aux commandes de méchas, des jeux électroniques façon Game & Watch mettant en scène des dessinés animés classiques de Disney, etc. Cette multitude de phases de jeu (même si l’action-RPG domine largement) s’accompagne d’univers Disney déjà visités (Pirates des Caraïbes, l’Olympe d’Hercules, etc.), ainsi que de nouveaux s’inspirant de Monstres & Cie, de Toy Story, des Nouveaux Héros (Big Hero 6) ou de La Reine des neiges. Chaque environnement a été choisi pour son originalité, les mécaniques de jeu envisageables, ainsi que pour leur identité graphique.

Toujours plus Disney
Parmi les nouveautés dernièrement montrées,
le monde de San Fransokyo de Big Hero 6
et son robot Baymax sur lequel on peut
s’envoler, ou l’univers magique de Corona
où vit Raiponce, la jeune femme aux longs
cheveux. Elle aidera Sora à explorer sa forêt
en utilisant sa crinière comme d’une liane. On
a aussi pu voir l’apparition de l’attraction Toy
Story de Disneyland comme attaque spéciale
permettant de tirer à la première personne sur
les adversaires. Malgré quelques problèmes
de caméras rapportés –rien de nouveau pour
la franchise– Kingdom Hearts III devrait une
nouvelle fois émerveiller.