Les travaux de la Samaritaine ont débuté le 6 juillet

La direction de la Samaritaine, filiale du groupe LVMH, peut enfin se concentrer sur la mise en oeuvre des travaux. L’investissement de 460 millions d’euros est intégralement porté par le groupe de luxe. Le premier coup de pioche de Vinci a été donné le 6 juillet pour une ouverture fin 2018. Le projet, confié à l’agence japonaise Sanaa, vise à « renouveler l’image de la Samaritaine par un geste architectural contemporain et innovant » sur la rue de Rivoli.

A l’intérieur, les architectes ont relié les quatre immeubles par une succession de trois cours baignées de lumière par des verrières, et permettant de cheminer librement sur l’intégralité du site. Un programme mixte d’usages se déploiera, côté Seine un hôtel de luxe de 72 chambres à l’enseigne « Cheval blanc », sous maîtrise d’oeuvre d’Edouard François et de Peter Marino, et au coeur du site de l’habitat social, une crèche et des bureaux (20 000 m2).

Laisser un commentaire