Zoom sur un des projets du site Eole-Evangile

« Osez ! », avaient lancé Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika, en présentant l’appel à projets innovants « Réinventez Paris ». Le groupement constitué autour de Brémond, Archikubik et Colony Capital démontre l’inventivité générée par la démarche.

Expérimentation de la bioremédiation, de l’hydroponie, fermes urbaines, youth hostel, skylands, écopépinière Bauhaus du XXIe siècle… Le projet présenté par le groupement composé de multiples acteurs réunis autour de Brémond décoiffe. Difficile de résumer toutes les dimensions de cette proposition, candidate pour le site Eole-Evangile (19e arrr.), juste derrière le boulevard Macdonald. Ce périmètre de deux hectares ne fait pas rêver aujourd’hui. Coincé entre les lignes ferroviaires – celle du TGV d’une part et du tramway d’autre part -, ce triangle abrite les bâtiments d’un centre technique municipal. Le projet conçu par le groupement fort hétéroclite fait rêver, lui, à ce que pourrait être la ville de demain.

Cinéma et coopérative bio Concrètement, ce projet comprend, outre 12 525 m² de surface de logements et 10 376 m² de bureaux, une série d’équipements inédits, emblématiques : une écopénière Bauhaus du XXIe siècle de plus de 1 200 m² de surface utile, une crèche et un café pour les enfants, un incuba – teur numérique orienté vers les jeunes du quartier ainsi qu’un satellite du site de création le 6B de 500 à 700 m². Le projet comprend aussi un cinéma art & essai, une boulangerie, une supérette, une coopérative bio, un restaurant sur les toits, un aparthotel…

Le groupement qui porte ces idées n’a rien d’un assemblage d’utopistes, puisque la très sérieuse foncière Colony Capital en fait partie… Sa conception est partie des usagers dans leur diversité, habitants, entreprises, acteurs divers. « Nous avons souhaité repartir des expériences vécues par les différents usagers du
site », souligne Michaël Silly, sociologue, fondateur de Ville hybride, membre du groupement composé pour l’occasion .

Laisser un commentaire