Indonésie : le bilan bondit à 384 morts après un séisme et un tsunami

Le précédent bilan officiel faisait état de 48 morts. Consécutive à un séisme, une vague de 1,5 m a submergé plusieurs bâtiments sur l’île de Célèbes.

Un tsunami a frappé vendredi l’île de Célèbes, au centre de l’Indonésie, après un fort séisme de magnitude 7,5. Le bilan officiel, encore provisoire, a bondi à 384 morts samedi 29 septembre, a annoncé l’agence indonésienne de prévention des catastrophes. Le précédent, communiqué un peu plus tôt dans la journée, faisait état de 48 morts et 356 blessés à Palu.
Cette ville côtière touristique de l’île indonésienne, qui compte quelque 350 000 habitants, a été frappée par une vague de 1,5 mètre. De puissantes répliques continuaient samedi à la secouer, avec des vagues de trois mètres.

« De nombreux corps ont été retrouvés le long du littoral à cause du tsunami, mais le nombre est encore inconnu », a déclaré Sutopo Purwo Nugroho, porte-parole de l’agence indonésienne de prévention des catastrophes (BNPB). Des centaines de personnes s’étaient rassemblées sur la plage pour la célébration de l’anniversaire de la ville. Beaucoup d’entre elles sont portées disparues.

Des vidéos amateurs diffusées par des chaînes de télévision locales montrent les vagues s’engouffrant dans les bâtiments du littoral, ravageant les maisons et dispersant des conteneurs. Plusieurs milliers d’habitations, ainsi que des hôpitaux, des centres commerciaux et des hôtels se sont effondrés et un pont a été emporté.

L’institut météorologique et de géophysique indonésien a lancé une alerte au tsunami et l’a levée après 34 minutes plus tard. Beaucoup le lui reprochent, mais les autorités assurent que les vagues ont déferlé avant la levée de l’alerte.

Le séisme et le tsunami ont provoqué une panne d’électricité qui empêche les communications et complique la coordination des secours. Le BNPB est sans nouvelles de Donggala, localité la plus proche de l’épicentre du séisme, situé à 27 km de Palu. Plus de 600 000 personnes vivent dans les deux villes.

Des avions militaires chargés d’aide humanitaire ont décollé de Djakarta, selon le ministre de la Sûreté. La piste et la tour de contrôle de l’aéroport de Palu ont été endommagées, mais il devrait être rouvert rapidement, assurent les autorités. Les routes sont coupées à l’est et au sud de la ville. « Aucune évacuation n’a pu avoir lieu dans la zone sinistrée », a déploré un habitant interrogé par la chaîne Metro TV.

Les Célèbes (Sulawesi en indonésien) sont situées à quelques centaines de kilomètres au nord-est de l’île touristique de Lombok, où une série de séismes a fait un demi-millier de morts en août. Des tsunami s’étaient déjà produit en 1927 et en 1968 à Palu.

Laisser un commentaire