Les nouveaux modes d’expressions artistiques influencent-ils notre rapport à l’art sur la place publique?

Pour amorcer cette étude, nous avons mis en contexte, au premier chapitre, l’art public à Montréal et un survol des nouveaux enjeux à l’égard des modes d’expression artistique en milieu urbain. Ce premier chapitre a délimité nos objectifs et les questions d’objet d’étude. Le deuxième chapitre présente la méthodologie employée pour répondre à nos questionnements. On y expose les étapes et la manière dans lesquelles se sont construites notre cadre théorique, l’étude de terrain et la méthode utilisée pour l’analyse de nos données. Le troisième chapitre brosse un tableau des concepts clés jugés indispensables à notre
revue de littérature afin d’assurer de manière significative la compréhension de la problématique étudiée. Concrètement, cette partie du mémoire relate les idées théoriques de l’art, de l’artiste et du paysage afin d’y trouver les caractéristiques spécifiques à l’art public.

Au fil de la recherche, le quatrième chapitre construit progressivement la réflexion et met en lumière les différents enjeux de l’art public au sein de la culture urbaine spécifique à Montréal. Par un état des lieux, il trace un portrait de l’évolution de l’art public, des modes revisités et des nouveaux modes d’expression artistique. Les processus, les instances et les modalités d’intégration sont aussi détaillés. D’ailleurs, nous serons en mesure de faire un parallèle entre nos pratiques et celles qui se font ailleurs. Enfin, notre état des lieux examine la perception de l’art public par les experts et le grand public. En somme, cette section expose les défis par rapport à l’identification, la sélection et l’encadrement des artistes qui
visent l’espace urbain comme lieu de création et d’exposition. Il présente également des extraits d’entretiens de personnes du public et d’experts de l’art par rapport aux différents enjeux, problèmes et perceptions de l’art. Le cinquième chapitre met en lumière, à travers une synthèse soutenue, par les constats obtenus de l’état des lieux et nos données de terrain, les différents points critiques de la problématique quant à l’art public mis à jour tout au long du mémoire. En conclusion, le cas de la Ville de Montréal utilisé à la base de notre réflexion nous éclaire d’une manière plus globale le concept de l’art public et les nouveaux enjeux en matière artistique.

Laisser un commentaire