La fausse affirmation de Trump sur l’économie américaine

Le président américain Donald Trump a vanté sur twitter les mérites de sa politique économique, en affirmant que la croissance des États-Unis dépassait, pour la première fois depuis un siècle, le taux de chômage. Le Figaro fait le point sur cette affirmation.

Ce lundi 10 septembre a donné lieu à une joute verbale entre l’ancien président américain Barack Obama et le président Donald Trump. En effet, Obama et Trump se sont disputé l’attribution de l’embellie économique américaine, affirmant chacun que la mise en place de leur politique économique a permis à la croissance du pays de franchir pour la première fois en quatre ans le seuil des 4%.

Dans cette embellie, le président américain Donald Trump a notamment affirmé sur Twitter que le taux du PIB à 4.2% de la première puissance économique mondiale, avait pour la première fois depuis un siècle, dépassé le taux de chômage de 3.9%. Quelques minutes après ce tweet, les sites économiques américains se sont empressés de démentir cette information.

Selon les informations de Bloomberg News, l’affirmation du président Trump se révèle être fausse, puisque depuis 1948, la croissance du pays, matérialisée par le taux du PIB reporté trimestriellement, fût supérieure à son taux de chômage plus de 20% du temps. Une situation qui se révèle donc loin d’être exceptionnelle. En effet, sous les mandats de Bill Clinton de 1992 à 2000, la croissance avait notamment à de nombreuses reprises dépassé le taux de chômage.

Cependant, une analyse menée par l’AFP sur la base des données du Bureau of Economic Analysis et du Bureau of Labour Statistics, précise que ce cas de figure ne s’était plus produit depuis la crise financière de 2008. Ainsi, c’est sous l’administration de George W. Bush, au premier trimestre de l’année 2006, que la croissance se révélait supérieure au taux de chômage pour la dernière fois, avec un taux de PIB exceptionnel à 5.4% contre un taux de chômage à 4.7%.

En outre, la Maison Blanche n’en est pas à sa première tentative de communiquer de fausses informations et des chiffres inexacts concernant l’économie du pays. Le mois dernier, la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders avait notamment affirmé que l’administration de Trump avait déjà créé trois fois plus d’emplois pour les travailleurs noirs que sous le mandat d’Obama.

Laisser un commentaire